Inbound MarketingMarketing

L’Inbound marketing, grandeur et décadence.

Qu’est ce que l’Inbound Marketing ?

Concept inventé en 2006 par Brian Halligan et Dharmesh Shah, cofondateurs de HubSpot, l’Inbound Marketing repose sur une stratégie de création de contenu éditorial sur internet. L’idée est simple: en tant que professionnel de votre secteur d’activité vous possédez des connaissances et avez des compétences dans ce que vous vendez. Pourquoi ne pas les partager (de façon subtilement orientée) pour attirer ces consommateurs à acheter vos produits plutôt que ceux des concurrents ? Voici ci-dessous un schéma qui résume les principaux outils de cette activité.

*source www.hubspot.fr

En tant que créateur de contenu allez proposer des rédactionnels qui correspondent aux questions que se posent les internautes, l’objectif, comprendre et cerner leurs interrogations, y répondre précisément. Donner la bonne information au bon moment pour les faire entrer dans votre tunnel de conversion. L’enjeu est important car il existe des synergies importantes entre le référencement de votre site par Google et l’intérêt que vous contenus suscitent. La toute puissance de Google en matière de publicité à donc incité les entreprises de toutes tailles, à investir massivement dans cette activité au détriment de la publicité plus traditionnelle. Le bénéfice est double puisqu’il permet à la fois de faire monter votre site en haut de la première page Google (S.E.O) et d’amener des clients à acheter votre produit. Un cercle vertueux s’enclenche alors avec les algorithmes de Google pour complice. C’est à ce moment qu’on a vu exploser les métiers en lien avec le S.E.O ( Search Engine Optimization). Problème, l’algorithme de Google change très régulièrement et les critères pris en compte sont assez opaques. On en compte au nombre de 200 minimum! Il existe néanmoins des fondamentaux permettant d’obtenir de bon résultats.

L’age d’or de L’Inbound Marketing

Comme toute nouveauté, il s’est écoulé quasiment 10 années depuis 2006 avant que la pratique ne se généralise vraiment. C’est à partir de 2012-2016 que les entreprise se sont intéressées à cette façon de communiquer. depuis ce moment , Les articles Inbound pleuvent par centaines tous les jours et les contrats de création de contenu avec les agences de communication se monnaient à prix d’or. Les entreprises ayant comprit qu’elles peuvent diminuer leur publicité payante, en particulier Adwords. Pour autant, ce n’est pas gratuit il faut bien payer une personne compétente pour écrire ces fameux contenus. Nousvoici donc dans une situation ou Google vous demande d’acheter de la publicité Adwords (car il est difficile de s’en passer) et de payer quelqu’un pour produire un contenu de qualité. Une double dépense in fine qui permet d’enrichir les IA des moteurs de Google à moindre frais. Les entreprises (“inboundeuses”) donc, mettent le paquet pour obtenir la sacro-sainte double première place Google, Saint Graal du référencement. C’est une 1 ere position dans la page Google au niveau des annonces payante ET au niveau des résultats de recherche (référencement naturel). Pour cela, vous devez donc payer 2 fois, pour de la création de contenu et pour du référencement payant. Une bonne façon de rendre tout le monde captif de environnement Google, brillant. D’ailleurs, saviez-vous que Google et Facebook captent à eux deux plus de 75 % du marché publicitaire français ?

Donc, depuis environ 5/10 ans, du contenu n’a cessé d’être créé massivement, qualitatif parfois, quantitatif d’autres fois, la frénésie n’a jamais faibli, nous sommes encore aujourd’hui dans cet âge d’or de L’inbound Marketing. Internet est désormais envahi par les contenus à destination commerciale, il n’est parfois pas évident de détecter si on a affaire à du journalisme ou de la publicité. La raison est que les cohortes de jeunes sortant d’école de journalisme aujourd’hui atterrissent en majorité dans ce secteur d’activité du marketing à “pisser” des articles à la chaîne pour vanter tel ou tel produit souvent à leur grand désarroi. Pas étonnant dans ces conditions qu’il soit aussi difficile de différencier les types de contenus. Pour brouiller les pistes encore davantage, les grand médias, bien placés pour avoir leur part du gâteau, se sont aussi mis à pratiquer cette activité, on a ainsi vu les grand journaux comme le Figaro, le monde, etc…, proposer des services payants de rédaction d’articles publicitaires sans vraiment les distinguer des autres, non publicitaires eux.

Un essoufflement en perspective.

Des signaux faibles de baisse de régime commencent à poindre à l’horizon, L’Inbound Marketing à surtout profité aux premiers arrivés. Ce qu’on appelle le “First Mover Advantage“, dans chaque secteur d’activité, les entreprises les plus audacieuses ont pu truster les meilleurs places sur Google et n’ont jamais cessé de créer du contenu, de s’améliorer dans la pratique pour la garder. Il est donc aujourd’hui devenu beaucoup plus difficile qu’il y a 5 ans de réussir à perçer efficacement dans une stratégie d’Inbound Marketing. La quantité de contenu créé aujourd’hui est tellement titanesque que votre production sera nettement moins visible qu’il y a 5 ans. Autre menace sur l’inbound Marketing, le développement croissant des IA et autre Chatbots évolués type Alexa, Siri et autres. Il instaure le nouveau concept de position zéro, c’est une réponse brève et concise trouvée par l’IA sur internet qui vous est donnée en réponse à la question que vous lui avez posée. Cette réponse, elle va la chercher sur le site qui fait autorité dans le domaine et si ce n’est pas le votre, vous n’apparaîtrez même pas aux yeux de votre cible. Il n’y a plus q’une seule position qui vaille, la zéro. S’ajoute à cela l’évolution de la stratégie des Grandes plateformes comme Linked-In ou Facebook qui est de progressivement basculer vers un modèle du tout payant pour la publicité… Les éléments sont réunis pour une sérieuse décélération du phénomène Inbound Marketing. la question est alors : Est-ce toujours pertinent de tout miser sur L’Inbound marketing ?

Vers un post-Inbound Marekting ?

Tout porte à croire que l’Inbound marketing deviendra un outil support, toujours utile mais moins prépondérant qu’il ne l’est aujourd’hui, car moins efficace si pratiqué seul. Il semble probable que nous reviendront vers un système finalement plus traditionnel ou l’on paie pour être vu afin de vendre un produit ou service, par l’intermédiaire par exemple d’une publicité. Ce sera donc le grand retour de l’Outbound Marketing, c’est à dire une démarche plus proactive des entreprises pour aller chercher leurs clients. En parallèle, on assiste au développement d’un nouveau concept, le SXO. Mariage entre le référencement naturel et l’expérience utilisateur (UX design), qui mets en évidence le besoin de marier les deux activités pour obtenir des synergies et un maximum de visibilité.

 

Comment here